Les réponses à vos questions sur le sommeil | Petit Réveil

Questions fréquemment posées sur le sommeil

de lecture

Si nous avons fait de grands progrès dans la compréhension de la science du sommeil, il reste encore beaucoup à expliquer. Les experts ne sont toujours pas certains de l'objectif biologique du sommeil, et de nombreux mythes entourent le sommeil. Nous allons examiner de plus près certaines des questions les plus courantes sur le sommeil.

Collection réveil connectée

 

Que se passe-t-il lorsque vous dormez ?

Pendant que vous dormez, votre cerveau travaille à la réparation physique de votre corps et à l'encodage de la mémoire. Au cours de ce processus, votre cerveau élimine également les déchets qui s'accumulent pendant vos heures d'éveil et qui peuvent contribuer aux maladies neurodégénératives.

Au cours de cette activité, votre cerveau passe par quatre stades de sommeil plusieurs fois par nuit. Les trois premiers stades du sommeil sont considérés comme du sommeil paradoxal, et le quatrième est le sommeil paradoxal. Chaque stade du sommeil est associé à certains schémas d'ondes cérébrales et à certaines activités physiques :

Stade 1 : Ce sommeil non paradoxal dure quelques minutes, le temps que vous passiez de l'état de veille à l'état d'endormissement. Les battements de votre cœur, votre respiration, les mouvements de vos yeux et vos ondes cérébrales commencent à ralentir et vos muscles se détendent.

Stade 2 : Le deuxième stade est également un sommeil non paradoxal. Au cours d'une nuit, vous passez plus de temps dans ce stade que dans les autres. Pendant ce stade de sommeil léger, la température de votre corps est plus basse et vos muscles sont plus détendus. Votre cœur et votre respiration ralentissent encore plus.

Stade 3 : Ce stade du sommeil non paradoxal est connu sous le nom de sommeil profond. À ce stade, votre cœur et votre respiration atteignent leur rythme le plus lent. Vos ondes cérébrales ralentissent encore plus, et il est difficile de vous réveiller. Dans la première moitié de la nuit, ce stade est plus long. Dans les cycles ultérieurs, il devient plus court.

Stade 4 : Ce stade est celui du sommeil paradoxal. Environ 90 minutes après votre premier endormissement, le sommeil paradoxal commence. Pendant le sommeil paradoxal, votre respiration et votre rythme cardiaque s'accélèrent. Vos yeux bougent rapidement, d'où le nom de ce stade. La majorité des rêves se produisent pendant le sommeil paradoxal. Votre cerveau paralyse temporairement vos muscles, afin d'éviter que vous ne réalisiez ces rêves et ne vous blessiez.

Qu'est-ce qu'un rythme circadien ?

Les rythmes circadiens sont des cycles internes qui se déroulent sur un horaire d'environ 24 heures, un peu comme la rotation de la terre. Les rythmes circadiens trouvent leur origine dans une partie du cerveau appelée le noyau suprachiasmatique, situé dans l'hypothalamus. Ces rythmes sont surtout connus pour réguler le cycle veille-sommeil, mais ils régulent également d'autres processus biologiques importants, tels que la température corporelle, l'appétit et les niveaux d'hormones.

La lumière du soleil entraîne votre rythme circadien, influençant le moment où vous voulez dormir et celui où vous voulez être éveillé. Lorsque vous êtes exposé à moins de lumière, par exemple le soir, votre taux de mélatonine augmente et vous vous sentez somnolent. Lorsque vous êtes exposé à plus de lumière, la mélatonine diminue et le cortisol augmente, ce qui vous rend alerte et éveillé.

De combien de sommeil les adultes ont-ils besoin ?

La plupart des adultes ont besoin de sept à neuf heures de sommeil par nuit pour se sentir au mieux de leur forme. La quantité de sommeil dont vous avez besoin dépend de votre niveau d'activité, de votre génétique et de votre santé physique. Par exemple, les athlètes et les personnes extrêmement actives physiquement peuvent avoir besoin de dormir neuf heures. Pour les adultes plus âgés, les besoins en sommeil diminuent d'une heure pour atteindre sept à huit heures par nuit.

La quantité de sommeil nécessaire varie d'une personne à l'autre, à l'intérieur de la fourchette moyenne. Toutefois, si vous constatez que vous dormez beaucoup plus que neuf heures ou moins que sept heures, cela peut être le signe d'un trouble du sommeil ou d'un problème de santé sous-jacent.

Les personnes âgées ont-elles plus de problèmes de sommeil ?

En vieillissant, nous dormons moins. On ignore si les personnes âgées ont réellement besoin de moins de sommeil ou si leur cerveau n'est pas en mesure de réguler le sommeil dans la même mesure. On rapporte qu'un adulte âgé sur quatre ressent une fatigue qui interfère avec ses projets de la journée. C'est peut-être pour ces raisons que les personnes âgées font aussi plus souvent la sieste.

Les troubles du sommeil, notamment l'insomnie, sont plus fréquents à un âge avancé. Le cerveau vieillit, et il est possible qu'une réduction de la matière grise soit à l'origine de problèmes de régulation du sommeil. Par ailleurs, ces changements cérébraux pourraient être le résultat du fait de dormir moins.

Certains problèmes de sommeil courants chez les personnes âgées sont causés par d'autres aspects du vieillissement. Les personnes âgées sont plus susceptibles d'avoir des problèmes de santé concomitants qui perturbent le sommeil nocturne, comme des douleurs chroniques, une dépression ou un besoin d'uriner. La vieillesse entraîne également un changement du rythme circadien, qui fait que nous nous fatiguons naturellement et nous réveillons plus tôt.

Homme propriétaire de chien de vieillesse dort paisiblement avec son animal de compagnie pose dans le lit porte pyjama et chaussettes

Pourquoi le sommeil est-il si important ?

Nous passons environ un tiers de notre temps à dormir. Le sommeil est aussi essentiel à notre survie et à notre bien-être que la nourriture et l'eau. Le sommeil a un impact sur presque tous les aspects du corps, affectant le cerveau, le cœur et les poumons, ainsi que le métabolisme, l'humeur et le système immunitaire. La santé physique, émotionnelle et mentale dépend, en partie, d'un bon sommeil.

Que se passe-t-il si vous ne dormez pas assez ?

Lorsque vous ne dormez pas suffisamment, vous êtes privé de sommeil. Le manque de sommeil peut vous affecter, que vous ayez une seule nuit de mauvais sommeil ou que vous souffriez régulièrement d'un manque de sommeil.

À court terme, le manque de sommeil affecte votre humeur, votre jugement et votre capacité de concentration. Lorsque vous êtes privé de sommeil, vous pouvez avoir du mal à vous souvenir de certaines choses et être plus enclin à faire des erreurs à l'école ou au travail.

À long terme, le manque de sommeil est associé à des problèmes de santé chroniques comme le diabète, l'hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux, l'obésité, la dépression et les maladies cardiaques et rénales. Le manque de sommeil augmente également le risque de blessures, comme les accidents de voiture.

Quels sont les signes avant-coureurs du manque de sommeil ?

Le signe le plus évident du manque de sommeil est une fatigue excessive. Voici d'autres signes avant-coureurs du manque de sommeil :

  • S'assoupir en conduisant, en travaillant, en regardant la télévision ou en lisant.
  • Difficulté à se concentrer, à apprendre ou à résoudre des problèmes.
  • Temps de réaction plus lents
  • Difficulté à se souvenir des choses ou à prendre des décisions
  • multiplication des erreurs à l'école ou au travail
  • Problèmes de comportement chez les enfants, tels qu'une impulsivité accrue, de la colère ou des sautes d'humeur.
Couple de seniors dormant paisiblement ensemble dans le lit et s'embrassant et faisant une sieste saine à la maison tôt le matin

Comment obtenir une meilleure nuit de sommeil ?

Un meilleur sommeil améliore votre santé physique, émotionnelle et mentale. Même des modifications mineures du mode de vie peuvent conduire à un sommeil plus réparateur. Pour obtenir une meilleure nuit de sommeil, vous pouvez essayer ce qui suit :

1. Suivez un horaire de sommeil régulier

Couchez-vous et réveillez-vous à la même heure chaque jour. Plus votre horaire de sommeil est régulier, plus il vous sera facile de vous sentir naturellement fatigué et alerte aux bons moments. Chez les personnes âgées, le fait de suivre une routine quotidienne en général est également associé à un meilleur sommeil.

2. Choisissez soigneusement vos aliments et vos boissons

Un régime alimentaire favorable au sommeil comprend une variété d'aliments, avec suffisamment de protéines et de fibres. Il faut également éviter de manger des aliments trop épicés ou trop gras à l'approche de l'heure du coucher pour empêcher les brûlures d'estomac ou les reflux acides de nuire à votre sommeil. Vous pouvez également envisager de limiter votre consommation de caféine et d'alcool. Ces deux substances perturbent le sommeil, surtout lorsqu'elles sont ingérées le soir.

3. Prenez le soleil et faites de l'exercice

Renforcez vos rythmes circadiens en vous exposant largement à la lumière naturelle, surtout en début de journée. Pour un regain d'énergie supplémentaire, associez le soleil à l'exercice. Il a été démontré que l'exercice quotidien améliore le sommeil.

4. Faites de votre chambre à coucher une oasis

Un environnement calme dans la chambre peut faciliter la relaxation physique. Préparez l'environnement de votre chambre en la gardant aussi fraîche, sombre et silencieuse que possible pour favoriser un sommeil sain. Il peut être utile de bloquer la lumière en retirant les appareils électroniques, en utilisant des rideaux occultants ou un masque pour les yeux. Une machine à bruit blanc peut aider à minimiser les perturbations dues aux bruits extérieurs. Il est également important d'investir dans un matelas, un oreiller et un ensemble de literie qui vous mettront à l'aise.

Combien de temps faut-il pour s'endormir ?

Il faut compter environ 20 minutes pour s'endormir, en moyenne. Si s'endormir régulièrement prend plus de 30 minutes, cela peut être le signe d'un trouble du sommeil comme l'insomnie. Les difficultés d'endormissement peuvent également être le résultat de mauvaises habitudes de sommeil, comme l'ingestion de caféine en fin de journée, le fait de regarder son smartphone au lit ou de suivre un horaire de sommeil irrégulier.

Si vous ne vous endormez toujours pas après être resté allongé dans votre lit pendant un certain temps, les experts du sommeil recommandent de sortir du lit. Faire une activité calme dans une autre pièce jusqu'à ce que vous vous sentiez plus fatigué peut aider à empêcher votre cerveau d'associer votre lit à un lieu d'agitation.

À l'inverse, le fait de s'endormir systématiquement dès que vous vous mettez au lit peut être un signe de manque de sommeil. Le fait de ne pas dormir suffisamment et régulièrement peut entraîner une fatigue excessive qui vous fait vous endormir rapidement.

Qu'est-ce que l'hygiène du sommeil ?

L'hygiène du sommeil désigne un ensemble d'habitudes et de comportements recommandés destinés à favoriser un sommeil de qualité. L'éducation d'une personne sur l'hygiène du sommeil fait souvent partie du traitement de l'insomnie. L'hygiène du sommeil comprend :

  • Faire de l'exercice régulièrement
  • Maintenir un faible niveau de stress
  • Suivre un horaire de sommeil régulier
  • éviter ou limiter la caféine, la nicotine et l'alcool
  • Limiter ou éviter les siestes pendant la journée
  • Faire de votre chambre à coucher un environnement relaxant
  • L'intégration de ces pratiques dans votre routine peut contribuer à améliorer votre sommeil.
Vue en plongée d'un homme âgé calme, barbu et aux cheveux gris, qui dort paisiblement dans son lit et fait de beaux rêves.

Que dois-je faire si je n'arrive pas à m'endormir ?

Il existe de nombreuses stratégies pour favoriser un endormissement plus rapide. Par exemple, vous pouvez pratiquer des exercices de respiration profonde en inspirant et expirant lentement par le nez et en comptant chaque inspiration et expiration. Vous pouvez également essayer la relaxation musculaire progressive, une technique qui consiste à contracter puis à détendre séquentiellement chaque muscle, des orteils à la tête. La musique, la méditation et la visualisation peuvent également vous aider.

Si vous êtes allongé dans votre lit pour essayer de vous endormir et que plus de 20 minutes s'écoulent, levez-vous et allez dans une autre pièce. Vous voulez que votre cerveau associe votre lit au repos, et non au fait de se tourner et de se retourner. Il peut être utile de faire quelque chose de calme et de relaxant. Vous pouvez écouter de la musique apaisante, dessiner ou colorier, ou lire un livre documentaire. Évitez d'utiliser votre téléphone portable, d'allumer la télévision ou l'ordinateur lorsque vous n'arrivez pas à vous endormir.

Si vous avez régulièrement du mal à vous endormir, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous conseiller sur une meilleure hygiène du sommeil ou vous adresser à un spécialiste pour vérifier si vous souffrez d'un trouble du sommeil.

Pourquoi oublie-t-on ses rêves au réveil ?

Les rêves surviennent principalement pendant le sommeil paradoxal. En plus de rêver, votre cerveau utilise cette phase du sommeil pour donner un sens à vos émotions, traiter les apprentissages de la journée et décider de ce qu'il faut garder en mémoire. Les chercheurs ont identifié un ensemble particulier de neurones qui jouent un rôle clé en aidant votre cerveau à oublier les nouvelles informations qu'il a jugées sans importance, ce qui peut inclure les rêves. Ces neurones s'activent pendant le sommeil paradoxal.

Si vous souhaitez vous souvenir davantage de vos rêves, il peut être utile de les noter dans un journal des rêves dès votre réveil.

Le type et le coût du matelas ont-ils vraiment de l'importance ?

Le coût et le type de matelas peuvent avoir une incidence sur le confort. Un matelas de haute qualité coûte généralement entre 600 € et 2 000 €. Les matelas nettement moins chers sont plus susceptibles d'être fabriqués à partir de matériaux de moindre qualité ou d'être mal construits. Les matelas plus chers peuvent comporter des caractéristiques supplémentaires et des éléments design qui ne se traduisent pas nécessairement par un meilleur sommeil.

Le meilleur type de matelas pour vous est celui qui vous permet de dormir profondément la nuit. Il est important de choisir un matelas qui favorise un alignement sain de la colonne vertébrale pendant votre sommeil, et de le remplacer lorsque ce n'est plus le cas. Une étude a révélé que lorsque les gens remplacent leur ancien matelas par un nouveau, ils signalent une amélioration significative de la qualité du sommeil et des douleurs dorsales. Cette étude, ainsi que d'autres, a également révélé que les matelas moyennement fermes offraient systématiquement un confort optimal à la plupart des gens.

Pourquoi ai-je des secousses pendant que je m'endors ?

Si vous avez déjà été réveillé en sursaut par une contraction ou un mouvement musculaire alors que vous vous endormiez, vous avez probablement subi une secousse hypnique. Les secousses hypniques sont des secousses musculaires soudaines et involontaires qui se produisent lors de la transition entre l'état de veille et le sommeil. Elles sont normales et courantes. Toutefois, si vous souhaitez réduire les risques que ces mouvements se produisent, il peut être utile de pratiquer des techniques de gestion du stress et de relaxation, de limiter votre consommation de caféine et d'autres stimulants et d'éviter de faire de l'exercice juste avant de vous coucher.

Radio Réveil En Bois

Pourquoi est-ce que je bave pendant mon sommeil ?

La bave est considérée comme une partie normale du sommeil. Bien que vous produisiez plus de salive pendant la journée, votre cerveau continue de produire de la salive la nuit pour maintenir la bouche et la gorge lubrifiées et éviter la sécheresse buccale. Les personnes qui dorment sur le dos avalent généralement la salive pendant leur sommeil, mais les personnes qui dorment sur le côté ou sur le ventre peuvent en remarquer sur leur oreiller le matin.

Quelle est la meilleure température pour dormir ?

La température idéale d'une chambre à coucher pour le sommeil se situe entre 19 et 21 degrés Celsius. Nous avons tendance à dormir de manière plus reposante dans des chambres plus fraîches, en raison d'un processus biologique connu sous le nom de thermorégulation. Tout au long de la journée, notre cerveau maintient notre température corporelle dans une certaine fourchette. Conformément à notre rythme circadien, notre température corporelle centrale commence à baisser le soir et atteint son point le plus bas au milieu de la nuit. En maintenant une température basse dans la chambre, nous facilitons ce processus et favorisons un sommeil plus réparateur.

Combien de temps dois-je faire une sieste ?

De courtes siestes de 15 minutes peuvent vous rafraîchir immédiatement, soulager la somnolence et améliorer la concentration. Les siestes plus longues, qui durent plus de 30 minutes, peuvent procurer des avantages similaires pendant une période encore plus longue, mais elles entraînent souvent une sensation de somnolence au réveil.

En général, le meilleur moment pour faire une sieste est le début de l'après-midi. Cependant, une sieste de plus de 30 minutes plus tard dans la journée peut réduire votre capacité de sommeil et rendre difficile l'endormissement plus tard dans la nuit.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Tic Tac c'est l'heure pour Recevoir nos conseils !